• Huvudmeny

En français

Le Conseil des langues de Suède vous souhaite la bienvenue.

Qu’est-ce que la planification linguistique?

Le mot suédois 'språkvård,' calqué sur l’allemand Sprachpflege, désigne l’action de prendre soin de la langue. On peut le traduire en anglais par language cultivation ou language planning, et en français par planification linguistique. Répondre à des questions concernant la langue, rédiger des manuels, éveiller l’intérêt pour les questions linguistiques – tels sont les buts de cette planification, mais aussi influencer à long terme la situation linguistique dans le pays.

Qu’est-ce que le Conseil des langues de Suède?

Le Conseil des langues de Suède (auparavant le Conseil de la langue suédoise) est l’institution officielle pour la planification linguistique en Suède. Il fait partie de l’agence publique L’Instititut des langues et des folklores (Institutet för språk och folkminnen). Le conseil est chargé par l’État suédois de suivre l’évolution de la langue suédoise parlée et écrite, ainsi que les langues minoritaires, la langue des signes suédoise et les langues immigrantes, d’assurer une planification linguistique et travailler à une cooperation entre les pays nordiques sur les questions linguistiques. Environ 20 personnes travaillent au secrétariat. Des conseils semblables existent également dans les autres pays nordiques.

Que fait le Conseil?

Le Conseil publie des dictionnaires et d’autres manuels, édite les revues Kieliviesti (en finnois) et Klarspråk (concernant le language administratif). Il donne des conseils, offre des conférences et est également engagé dans la recherche linguistique. Un dictionnaire de phraséologie, un dictionnaire de prononciation et un grammaire du bon usage sont des exemples de manuels actuels. Beaucoup de ces travaux se font en liason étroite avec d’autres organisations, telles que le Conseil linguistique des pays nordiques, l’Académie Suédoise et différents groupements travaillant sur la teminologie informatique, la langue des médias et la toponymie.

L’avenir du suédois et des langues en Suède

Le suédois subit la concurrence de l’anglais dans des secteurs de plus en plus nombreux, tels que les grandes entreprises, les écoles et les universités, ainsi que l’industrie médiatique. Le fait que beaucoup de Suédois ne maîtrisent pas suffisamment l’anglais peut amener un problème démocratique. La Suède est un pays multilingue. Il ya cinq langues minoritaires officielles : le finnois, le meänkieli (une langue finnoise du nord de la Suède), le lapon, le romani et le yiddisch, et il y a environ 150 langues immigrantes. C’est pourquoi le parlement en décembre 2005 a décidé sur quatre objectifs de la politique linguistique en Suède :

  • Le suédois est la langue principale de la Suède.
  • Le suédois est une langue complète, prête à servir tous les secteurs de la société.
  • Le language administratif est soigné, simple et facile à comprendre.
  • Chacun a le droit aux langues : d’acquérir et déveloper la langue suédoise, de déveloper et employer sa langue maternelle ainsi que sa langue de minorité nationale, et d’avoir la possibilité d’apprendre des langues étrangères.

N’hésitez pas à nous contacter!

Uppdaterad 31 januari 2017

Contact


Språkrådet

Box 20057
SE-104 60 Stockholm

Téléphone: +46 200 28 33 33

sprakradet@sprakochfolkminnen.se